cerf dans la natue

Les pièges photographiques sont des appareils qui permettent de capturer des photos de manière plus ou moins discrète, c’est à dire que la prise de photo se déclenche sans qu’il soit nécessaire d’avoir une présence humaine sur les lieux.

Ces appareils sont utilisés généralement par des passionnés d’animaux, ou des scientifiques qui cherchent à en savoir plus sur des animaux vivants dans leur milieu naturel.

Mais de plus en plus de personnes  utilisent ces caméras comme moyen de surveillance pour leurs biens personnels (maison secondaire, chantiers mobiles, ou autre).

Ces pièges photographiques peuvent réaliser des photos ou vidéos de jour comme de nuit et piéger ainsi l’animal ou la personne qui passent dans leur champ de détection.

Quelles sont les meilleurs pièges et comment savoir celui qui vous conviendrait le mieux ?

1- Comment les choisir ? Les 3 principaux critères

On choisit un piège photographique en fonction de ses besoins.

–> Souhaite-t-on faire de la photo animalière ou de la surveillance de biens, en fonction de ce premier critère, on privilégiera l’utilisation d’un piège à LEDS  qui rougissent la nuit  pour un éclairage optimal de la scène a surveiller, les animaux n’étant pas effrayés par ce rougissement. Mais ce type de LEDs est déconseillé pour faire de la surveillance car trop visible !

–> Est-ce que l’on souhaite une caméra invisible pour ne pas effrayer les animaux ou pour ne pas attirer de potentiels voleurs ?  on  choisira de préférence  les LEDs dites « noires », ces LEDs ont la particularité de travailler sur une longueur d’ondes qui ne dégage aucune luminosité contrairement aux LEDs classiques, ce qui les rend indétectables la nuit par un œil humain ou animal mais avec une portée de détection moins performante que les LEDs classiques.

–> Si l’on souhaite avoir des clichés d’animaux, il faut veiller à prendre un piège à déclenchement rapide (moins d’une seconde) afin d’avoir le temps de prendre en photo un animal qui passerait par là. A contrario, si l’on surveille une résidence secondaire, on peut se permettre d’avoir un temps de déclenchement moins rapide.

  –>On peut se baser également sur le temps d’autonomie de l’appareil. En fonction de nos besoins, on peut retrouver des pièges avec une autonomie entre 6 mois et 1 an  qui peut être moindre pour les pièges équipés du système GSM car celui-ci est gourmand en énergie.

La portée de détection rentre aussi en ligne de compte. 

–>La technologie permet aussi d’utiliser une surveillance en temps réel de vos biens : c’est le système GSM, il suffit d’installer dans les pièges photographique une carte SIM compatible avec le réseau 4G les mêmes cartes SIM que celles utilisée dans les téléphones  portables, et toutes les photos capturées par l’appareil sont transmises dans les secondes qui suivent la prise sur vos smartphones et emails voulus par le réseau téléphonique

–>Tous les pièges photographiques sont étanches aux eaux de pluie et de ruissellement, ils bénéficient d’un indice d’étanchéité IP 54 à 65, attention ce ne sont pas des  caméras immersibles !

Pour aller plus loin : découvrez notre sélection des meilleurs pièges photographiques

2- Les pièges photographiques de la marque Naturacam

La marque Naturacam est l’une des meilleures en termes de caméras de surveillance HD. Leurs caméras offrent une multitude de choix :

– Modèles S1-S2

Les caméras S1 et S2 ont un triple détecteur de mouvement. Elles utilisent des piles alcalines et ont une vitesse de declenchement de 0.5 secondes. Elles utilisent un système infrarouge à 42 LEDS et l’appareil a une portée de détection de 20 m la nuit et 30 m le jour.

Le piège S2 a en plus un système de LEDS invisibles qui le rend indétectable la nuit (pas de flash, pas de lumière…). Le modèle S1 est à 85 euros tandis que le modèle S2 est à 95 euros.

– Modèles SP1-SP2 SP1 TC et SP2 TC

Le piège a une alimentation batterie au lithium rechargeable de 7.5 Volts 5000 mHa, plus d’achat de piles  alcalines , et des couleurs de type camouflage pour passer inaperçu. La portée de détection est de 20 m la nuit et 30 m le jour. Le modèle MP1-TC est équipé d’une télécommande qui doit être à 15 m maximum de l’appareil sans obstacle, elle permettra d’activer ou de désactiver la détection automatique sans avoir besoin d’ouvrir manuellement la caméra. Elle permet de capturer des photos en rafale, ou des séquences vidéos de 90 secondes. Les modèles SP coûtent entre 140 et 200 euros.

– Modèles GSM S – GSM STD

Il existe les modèles GSM également, c’est la  technologie de  pointe  qui  permet la réception en temps réel des captures d’images sur téléphone portable et mails  programmés par avance, les  photos envoyées sont compressées  afin d’être transmises plus rapidement par l’opérateur de téléphonie, mais les originaux restent stockées sur la carte mémoire de l’appareil.

Tous les pièges équipés du système GSM sont aussi équipées d’une télécommande distincte afin de pouvoir mettre en veille et réactiver la détection automatique.

Ce sont également des modèles avec une alimentation à batterie lithium rechargeable de 7.5 Volts- 5000 mHa. Le modèle GSM STD X2 a des LEDS en diodes noires indétectables, et est équipé en plus d’une antenne amplificatrice et orientable faite pour les zones mal desservies par les relais de téléphonie.

Grâce à ce modèle, on pourra demander une prise de photo immédiate à envoyer sur n’importe quel téléphone ou mails programmés et même consulter la charge restante de batterie ainsi que l’espace de mémoire disponible sur la carte mémoire de  l’appareil avec votre smartphone. Ces modèles sont à un prix allant de 200 à 400 euros.

Avantages et inconvénients de ces caméras

L’avantage principal de ces caméras est le fait que le déclenchement des photos ne nécessite pas une présence humaine. Pour prendre en photo des animaux qui prendraient peur face à une personne avec un appareil photo, l’utilisation de pièges photographiques sera plus intéressante pour ne pas effrayer les animaux et les prendre en photo dans leur environnement de vie naturel, sans perturbateur.

De plus, ces appareils ont généralement une autonomie de 3 mois à 1 an, ce qui permet d’avoir de nombreuses photos  prises régulièrement dans un même endroit sans avoir besoin d’être présent sur les lieux à chaque fois. Les photos sont de bonne qualité et en accrochant son piège photographique au bon endroit et avec un bon angle de détection, on peut se retrouver avec des clichés plus intéressants que lorsque l’on prend une photo avec notre appareil. L’angle de vue change et peut apporter une touche originale au cliché.

chevreuil

De plus, certains mouvements d’arbres, de feuilles, de buissons ou autres pourraient déclencher la prise de clichés et donc il est possible d’avoir une multitude de photos non nécessaires, non voulues. Cela peut causer un remplissage de la mémoire assez rapide, il faut donc penser à supprimer les photos assez rapidement.

Sans oublier le fait que la nature a tendance à vite évoluer, des branches ou feuillage pourraient très vite venir camoufler les objectifs des appareils

Et comment ça marche exactement ?

Le piège photographique est composé d’un système photographique, d’un système d’éclairage nocturne, d’un capteur de détection et d’une alimentation énergétique.

Le système d’éclairage nocturne est selon les modèles,  un flash incandescent ou un système de LEDS. Il y a des appareils avec des LEDS blanches qui vont éclairer l’extérieur la nuit, et donc qui sont peu discrètes, cela peut attirer des voleurs et/ou effrayer les animaux. Il y a également des LEDS noires, elles sont pour le coup invisibles et donc plus intéressantes pour prendre des clichés en toute discrétion.

Le capteur de détection du piège peut être un capteur de contact, il faut que l’animal touche l’appareil pour déclencher la photo. D’autres capteurs utilisent un système de photosensibilité, c’est à dire qu’ils se basent sur des ombres pour déclencher les photos. Quant aux autres, ils fonctionnent avec un système de barrières infrarouge, quand l’animal traverse la barrière, la photo se déclenche.

Pour ce qui est du chargement de l’appareil, il y a souvent une batterie externe à utiliser, qui peut avoir une autonomie d’un an pour certains modèles. Il vous suffit donc d’accrocher votre piège sur un arbre et d’attendre que l’appareil se déclenche. Généralement, les photos sont directement envoyées sur votre ordinateur par le biais d’un logiciel.

Si vous cherchez à vous procurer un piège photographique, vous trouverez certainement votre bonheur chez Naturacam qui offre de nombreux choix à des prix allant de 80 à 400 euros à peu près.

Fermer le menu